Vivre du coeur immaculé de Marie

Chers frères et sœurs

           En ce début du mois de mai, mois de Marie, le temps pascal est déjà bien entamé. Le Christ est ressuscité ! Désormais la mort n'a plus de prise sur nous : tous nous sommes appelés à la joie d'une vie de plénitude au Ciel. Qu'est-ce donc que le ciel : la vie dans le cœur de Dieu ! J'ai trouvé un écho de cela à Fatima.

           Récemment j'ai eu la joie de passer quelques jours dans le fameux sanctuaire du Portugal . Il y a cent ans, dans ce lieu reculé, la Vierge Marie est venue donner un message de vigilance et d'espérance repris dans le fameux 3ème secret de Fatima (publié officiellement le 13 mai 2000, cf site vatican.va).

Vigilance car nous sommes invités à prier pour lutter contre l'action destructrice et insidieuse du mal spirituel. Cette action est à la fois extérieure (en tant qu'elle se déploie de manière cachée dans le monde) et intérieure (en tant qu'elle opère dans le secret du cœur humain). De plus l'une influe sur l'autre et réciproquement.

Mais le message de la Vierge de Fatima est aussi rempli d'espérance comme le montre une formule étonnante tiré du « secret » de Fatima : « A la fin mon Cœur immaculé triomphera ». Qu'est-ce que cela signifie ? Voila le commentaire du Cardinal Ratzinger. « Le Cœur ouvert à Dieu, purifié par la contemplation de Dieu, est plus fort que les fusils et que les armes de toute sorte. Le fiat de Marie, la parole de son cœur, a changé l'histoire du monde, parce qu'elle a introduit le Sauveur dans le monde – car, grâce à son « oui », Dieu pouvait devenir homme dans notre monde et désormais demeurer ainsi pour toujours ».

En fait le message de Marie s'adresse à nous. Il s'agit de laisser notre cœur être transfiguré comme son cœur immaculé, c'est à dire qu'il devienne un cœur toujours plus transparent à l'action de Dieu. En chemin vers la Pentecôte demandons à l'Esprit Saint d'opérer cette transfiguration de notre cœur à l'exemple de Marie !

Viens Esprit de sainteté, viens Esprit de lumière,

viens Esprit de feu, viens nous embraser !

Père Yves+