Adoration eucharistique

Horaires d'adoration du Saint Sacrement :

  • Mercredi de 17h30 à 18h30 à la chapelle Mère Térésa
  • Samedi de 11h à 12h à l'église de l'Immaculée Conception
  • Dimanche de 8h30à 9h30 à l'église de l'Immaculée Conception

NOUVEAU : Tous les jeudis soirs de 19h à 22h  à la Chapelle St Joseph

 


HEURE SAINTE

Une heure d'adoration du Saint Sacrement est proposée la veille de chaque 1er vendredi du mois de 21h à 22h à la chapelle St Joseph

5 octobre 2017 - 2 novembre - 30 novembre -

4 janvier 2018 - 1er février - 1er mars - 5 avril - 3 mai - 31 mai et 5 juillet

 

Toutes les veilles des 1ers samedis du mois, une adoration nocturne est proposée à la chapelle St Jospeh du vendredi 19h au samedi 8h

6 octobre 207- 3 novembre - 1er décembre -

2 février 2018- 2 mars - 6avril - 4 mai et 1er juin.

 

QU'EST-CE QUE C'EST L'ADORATION ?

"L'adoration n'est pas un luxe mais une priorité..." Benoît XVI, Angelus, 28 août 2005)

"L'adoration est d'une valeur inestimable dans la vie de l'Église..." (Jean-Paul II, Ecclesia de Eucharistia, 25)

"L'adoration eucharistique a pour objet la divine personne de notre Seigneur Jésus-Christ présent au Très Saint-Sacrement. Il est vivant, il veut que nous lui parlions, il nous parlera. Et ce colloque, qui s’établit entre l’âme et notre Seigneur, c’est la vraie méditation eucharistique, c’est l’adoration. Heureuse l’âme qui sait trouver Jésus en l’Eucharistie, et en l’Eucharistie toutes choses..." (Saint Pierre-Julien Eymard) L'adoration eucharistique est une façon de témoigner notre amour pour Jésus qui nous aime au point de ne jamais vouloir nous quitter. Il demeure ainsi avec nous, jour et nuit, au Saint-Sacrement. Ne nous a-t-il pas dit: « Voici que je suis avec vous pour toujours », car « je t'ai aimé d'un amour éternel, aussi t'ai-je maintenu ma faveur » (Mt 28, 20; Jr 31, 3).

"C’est pour nous un devoir très doux d’honorer et d’adorer dans la sainte hostie, que nos yeux voient, le Verbe incarné qu’ils ne peuvent pas voir et qui, sans quitter le ciel, s’est rendu présent devant nous..." (Paul VI, Credo)